Choisir son champagne : 3 points à vérifier !

Bien choisir son champagne grâce à RBSTORE

Choisir son champagne n’est pas une tâche simple au quotidien ! Nous voulons le meilleur pour nos invités. Alors savez-vous comment choisir votre vin ? Avec cet article, vous allez devenir un expert en la matière. N’attendez plus, et lisez nos conseils pour faire le bon choix.

Un champagne véritable ?

Tout d’abord, il est important de s’assure que le mot « Champagne » soit bien présent sur l’étiquette et sur la capsule de couleur verte apposée sur le bouton de liège. Si le mot « Champagne » ne figure pas sur la bouteille, il s’agit alors d’un « vin mousseux » ou d’un pétillant classique. Seuls les vins élaborés avec la méthode champenoise dans les départements de l’Aisne, l’Aube, la Haute-Marne, la Marne et de la Seine et Marne, peuvent porter l’appellation « Champagne ».

D’où vient-il ?

Les initiales présentes sur le champagne permettent de vous informer de la provenance du champagne. Grâce à ces initiales, vous pouvez savoir si le champagne vient d’une grande maison, d’un vigneron, d’une coopérative ou d’un négociant. Ces initiales, sont des sigles distribués par le Comité Interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC), parmi elles, vous trouverez : C.M : Coopérative de Manipulation, R.C : Récoltant Coopérateur, R.M : Récoltant Manipulant, N.M : Négociant, Manipulant, M.A : Marque d’Acheteur.

Quel cépage ?

Les précisions « Blanc de noirs » ou « Blancs de blancs » permettent de connaître les cépages qui ont été utilisés pour l’élaboration du Champagne. Les principaux cépages sont le Chardonnay, une variété à raisins blancs, le Pinot noir et le Pinot Meunier, variétés à raisins noirs à jus blanc. Selon la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes), le premier confère au vin plus de légèreté et de fraîcheur. Quant au second il apporte, du corps et de la longévité (Pinot Noir), l’autre, du fruité et de la jeunesse (Pinot Meunier). Quatre autres cépages sont également autorisés par la réglementation : l’Arbane, le Petit Meslier, le Pinot Blanc (variétés à raisins blancs) et le Pinot Gris.

Un vrai Millésime ?

L’indication du « millésime », ou plus précisément de l’année de production, ne figure que rarement sur les champagnes. Cette mention n’est, il est vrai, réservée qu’aux années exceptionnelles.

Pour profiter d’un très bon champagne, vous pouvez utiliser nos flûtes à champagnes incassables et réutilisables, vous servirez ainsi votre champagne en toute sécurité à vos invités.

N’attendez plus, et découvrez-les ici >> http://bit.ly/2aGfkkZ

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *